samedi 10 mai 2008

Cannelés au chocolat épicé, ou cannelés "Vent des îles"

Me voici taguée à mon tour, et en bonne compagnie par Pulco de Pulp kitchen qui me demande de révéler 10 associations de saveurs que j'aime ; jeu sympa et enrichissant pour nous tou(s)tes. Je m'exécute, et je propose le jeu à 5 bloggeu(rs)euses !

Fetta et menthe,
Menthe et petits-pois,
Melon et menthe,
Du miel, du gingembre et une pointe d'ail,
L'ail et l'estragon aussi frais qu'une menthe dans un potage d'été,
La tomate cuite... jamais sans origan,
Un filet de vinaigre dans la crème fraîche,
Les foies de volaille poêlés... jamais sans leur vinaigre de framboise,
Des lentilles et du saumon fumé,
Et le chocolat avec poivre et piment !

Justement aujourd'hui j'ai fait mes premiers cannelés... au chocolat. J'aurais peut-être dû commencer par les classiques mais l'envie de chocolat a été la plus forte. Il y a quelques temps, à la recherche de la fève tonka (sur laquelle je n'ai pas encore mis la main, hélas !) un charmant commerçant m'a fait goûter des cannelés au chocolat. Ils avaient un truc ! La saveur chocolat persistait longtemps en bouche grâce à un truc indéfinissable, un parfum, des arômes subtils, un peu de piquant aussi peut être. Ca m'a rappelé le chocolat de "l'Antica Dolceria" de Modica (Sicile), fortement chargé en piment. A partir de là, j'ai brodé, fait le petit chimiste en chambre, goûté, dosé et redosé avec mes épices : c'était l'époque de mes churros que j'accompagnais de chocolat chaud. Le résultat est sans appel ! Jamais plus de chocolat tout seul ! On parfume le cannelé traditionnellement au rhum et à la vanille tout droit débarqués des îles dans le port de Bordeaux, sans doute en même temps que de nombreuses épices. Voici donc ma recette (à partir celle de Ch. Felder) de
Cannelés au chocolat épicé, ou cannelés "Vent des îles"... Pour le vent patience !

Pour une trentaine de mini-cannelés :

35 g de chocolat à 74 %
25 cl de lait
35 g de beurre
1/2 gousse de vanille
1 œuf + 1 jaune
100 g de sucre (c'est beaucoup mais c'est ce qui donne le brillant et le croquant extérieur au cannelé)
45 g de farine
10 g de cacao amer
1,5 c. à s. de rhum
1 tour de moulin de "peperoncini diavoletti" rapporté de sicile : c'est le seul piment que j'avais, on dirait du piment oiseau
La pointe d'un couteau de poivre long pilé fin
La pointe d'un couteau de cannelle en poudre


Faire bouillir le lait, le beurre et la vanille. Verser sur le chocolat haché. Battre l'œuf, le jaune, le sel et le sucre. Incorporer la farine et le cacao tamisés. Ajouter les épices. Verser le lait chocolaté, ajouter le rhum. Laisser 24 h au frigo.
Mélanger à nouveau à la cuillère de bois pour homogénéiser la pâte et se débarrasser de la mousse qui a pu se former en surface.
Remplir les moules presque à ras-bord ?
Cuire 35 min au four réglage traditionnel (pas à chaleur tournante) à 210 °C.
Démouler sur grille 5 min après la sortie du four.

Et voilà le travail ! A la sortie du four mes cannelés semblent avoir essuyé une tempête ! Et pourtant je n'ai pas utilisé la chaleur tournante, je le jure ! En fait ils ont gonflé de manière inégale... A perfectionner...
pour le goût c'est parfait ! Le croquant et le tendre aussi, sans oublier le brillant !
Je compte un peu sur les conseils des spécialistes pour régler ce problème de tempête...


J'ai bien bossé, à mon tour de taguer !

Dali La cuisine de Dali

Marie La cuisine de Marie

Paprika pour Paprika

Maryse de la cuisine économique de Maryse

Reinefeuille de Délices allégés

3 commentaires:

Paprikas a dit…

Bravo ils sont beaux tes cannelés :)
Pour le tag je te remercie de penser à moi mais j'ai déjà répondu aux questions des saveurs.

Océane a dit…

des petits cannelés au chocolat c'est super sympa !
bonne journée

Marie Cuisine a dit…

Merci d'avoir pensé à moi pour le tag... j'essyae de ne pas oublier et de te répondre dans les prochaines jours...
J'adore les canelés, mais jamais essayé au chocolat. Bises, Marie