mercredi 18 février 2009

Une tchot'tartine ? tartine poireaux-haddock...


Une tchot'tartine ? qui a un petit goût de "défendu"... On ne mange pas avant LE Repas ! Ça coupe l'appétit. Les tartines salées, c'est dans la Sarthe, en vacances "chez mémée" ; on va voir les cousins "dans les hauts", et au goûter ils offrent une tartine de rillettes, la "beurrée de rils" !

La tchot'tartine, c'est maman qui en parlait, sa mère était picarde ; je trouvais ça étonnant, les adultes qui mangeaient des tartines à l'heure du repas du soir, je les enviais. En-cas ou repas du soir ils devaient bien se régaler.
Aujourd'hui en hommage à la Picardie de grand-mère j'ai mis une fondue de poireaux sur mon pain.
Pas n'importe quel pain, le "pain d'autrefois" de Chaumont, le meilleur, bis, mie aérée, parfum du levain.

Il faut :
  • De belles tranches de pain bis,
  • Un ou 2 beaux blancs de poireau lavé, émincé,
  • Une noix de beurre,
  • 7 à 10 cl de lait,
  • Une cuillère à café de maïzena,
  • Une cuillère à café de cassonade,
  • Sel, poivre et noix muscade,
  • 50 à 100 g de haddock,
  • Du gruyère râpé.
  1. Faire fondre les poireaux émincés dans le beurre à feu doux.
  2. Quand ils sont translucides verser le lait froid dans lequel on a, au préalable, délayé la maïzena.
    Cuire doucement en tournant. Retirer du feu après quelques bouillons.
  3. Ajouter la cassonade.
    Saler, poivrer et ajouter la muscade râpée.
  4. Etaler sur le pain.
    Disposer le haddock découpé en lanières.
    Saupoudrer de gruyère râpé.
  5. Passer au gril du four pour dorer.
Servir avec une salade assaisonnée au vinaigre balsamique.

1 commentaire:

Babeth59 a dit…

mais j'ai été élevée aux tartines moi!.....le café ou chocolat tartines du dimanche soir chez les grands parents!......et les tartines au saindoux!.......j'ose à peine l'avouer, j'adore!