dimanche 10 août 2008

StreuseCrumble pêche-nectarine pour cuisinière empêchée d'aller au marché faire des emplettes somptueuses



Ca y est, c'est une tradition ! Tous les 5 ans Mister J. m'aide à m'esquinter un pied ! Il y a 5 ans c'était avec une poubelle pleine de sable : à la nuit tombée, comme des voleurs nous avions besoin de sable pour notre anniversaire de mariage ; pas pour faire des châteaux ; il fallait lester une tente avec des plots en plastoc, vides, à remplir donc ! C'est vrai que je me la suis laissée tomber sur le pied, toute seule ! Incapable de porter la moitié de ce truc ingrouillable ! A la réflexion, c'était peut être mon idée... mais pourquoi Mister J ne me l'a pas dit qu'elle était idiote cette idée ?!
Cette année, c'est une planche à repasser que je rangeais intelligemment et délicatement en équilibre stable et qu'il a rangée vite fait en équilibre INstable, juste pour la tradition... : un orteil écrasé, mais au pied droit cette fois... ça change tous les 5 ans, mais ça revient !
Tout ça pour me trouver l'excuse du dessert avec les trucs du frigo...
Pour 3
Les fruits
Un lot de 6 pêches blanches et/ou nectarines pelées et coupées en morceaux
1 cas de sucre vanillé
un peu de beurre pour les moules
Pour le streusecrumble
50 g de farine
30 g de biscuits Thé Brun
65 g de beurre coupé en petits morceaux
50 g de sucre vanillé maison (des gousses de vanille en permanence dans le bocal de sucre)
1 cac de cannelle

  1. Beurrer 3 moules à crème brûlée.
    Enrober les fruits de sucre et les répartir dans les moules.
  2. Mélanger grossièrement tous les ingrédients du streusecrumble.
    Répartir sur les fruits.
  3. Enfourner à 180°C pour 25 min.
    Servir tiède.



Pour les courageux qui n'ont pas abandonné la lecture...
Il y a bien longtemps Claudia (mais elle préfère Claudine...) "jeune-fille au pair qui a coucougné n°3 bébé avec beaucoup de tendresse" faisait des desserts sympa avec moi.
Je lui apprenais la crème anglaise et les tuiles aux amandes ; elle me faisait déguster le gâteau au pavot et le streusel. Elle disait "c'est les grumeaux, en cuisant ça gonfle, on dirait du choux-fleur... " Mais qu'est ce que c'était bon ! (1/3 farine, 1/3 sucre, 1/3 beurre, canelle).

Et plus tard, bien après son départ est venue la vogue des crumble ; qui me rappelaient vaguement le streusel, sauf qu'il y avait des biscuits dedans ; c'est plus croquant, mais plus sec, alors je fais des grumeaux croquants et moins secs : le steusecrumble. Chacun ses bidouillages...

7 commentaires:

Flo Bretzel a dit…

Crumble en Angleterre, Streusel en Allemagne, voilà un joli mix des deux avec des biscuits!

Alicemanci a dit…

J'espère que ton pied va mieux. En tout cas ça ne t'a pas empêchée de réaliser ce dessert si gourmand et délicieux!

Bonne soirée :)

Luminette a dit…

Ca à l'air excellent!! Tiens nous au courant de ta nouvelle avanture, dans 5 ans !

Babeth59 a dit…

ouh!......que ça devait faire mal!.....mais si ça ne te décourage pas de cuisiner,tant mieux!....moi, j'aurais regardé les pêches se fatiguer.....quoique...cuisiner, ça peut changer les idées quand on a mal au pied peut être.....

eleonora a dit…

Il est super mimi ton billet. J'ai eu le sourire en le lisant...Bravo pour ton crumble. Mais je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à le faire...Je me demande toujous comment faire le dessus...c'est fou quand même que je bloque là-dessus...Bon, il faudra que je trouve une bonne âme ...qui me montre le chemin...Passe une bonne semaine et que ton pied aille mieux..

Bea a dit…

Merci mon pied va mieux, pour les escarpins c'est un peu tôt ; et comme le dit Luminette me voici tranquille pour 5 ans ! A moi l'aventure, je peux tout tenter !

ciorane la pauvresse a dit…

J'espère que maintenant tu sais sauter à pieds joints ! J'aime ta manière si personnelle de raconter tes recettes, on se sent comme chez toi. Les biscuits dans la pâte à crumble me tentent bien avec leur croustillant.