lundi 14 juillet 2008

La recette-des-croquettes-de-mémé ou comment cuisiner les restes de viande


S'il n'y en avait qu'une ce serait celle là... la recette-des-croquettes-de-mémé que je n'ai jamais vue ailleurs et que les enfants adorent de génération en génération.
Au départ j'ai écrit à la demande de n°3, pour ces recettes là justement, et puis de recette en recette j'ai mesuré l'étendue du désordre de mes cahiers-fiches-papelards-livres-classeurs-dossiers-"file"-disquedur et autres supports de recettes répertoriés ou à répertorier. Bref, si je mène à bien ma mission je pourrai éventuellement retarder de quelques mois l'évaporation des quelques neurones qui me restent.
Ca c'est encore un truc de n°3 : sauver ses parents du vieillissement. En passant je profite ce cette occasion pour prévenir les jeunes parents, qui se lançant dans l'aventure de la parentalité après 35 ans n'imaginent pas encore ce que leurs rejetons leur suggéreront pour les garder encore verts passé 60 ans : sudoku intensif, blog, course à pied, natation, pieds au mur, poirier, linux (ou tout autre système informatique exotique) en console, bien sûr, et sur fond noir (c'est plus gai)... le pire est sans doute à venir, je vous tiendrai au courant, si je tiens le coup. Et en passant je vérifie que n°3 me lit, hé, hé ! Normalement il devrait réagir ce petit monstre ; ou alors il a cru que donner un ordre suffit... le bleu ! Il doit contrôler, surveiller, encourager aussi. Bon, suffit !

La recette.

Il s'agit d'une recette de mémée ; économe, c'est pour recycler (le vilain mot) des restes de poulet, ou tout autre viande ; mais c'est avec des viandes blanches que c'est le meilleur (s'il vous reste du rosbif, passez à la case bœuf miroton) ; et comme c'est mémée, c'est avec de la béchamelle.

Il faut :
  • Des restes de viande, volaille, veau mais on peut compléter avec du jambon ou même de la saucisse (Toulouse ou chipolata, mais pas trop grasse) si vos convives ont été gourmands sur le poulet.
  • 1 gousse d'ail
  • Béchamelle très épaisse : huile ou beurre, farine, lait, sel, poivre et muscade
  • Sauce tomate pour accompagner, ketchup aussi c'est possible


  1. Séparer soigneusement la viande restant sur les os du poulet.
    Couper grossièrement les autres restes de viande.
    Hacher.
    Ajouter la gousse d'ail épluchée, égermée et écrasée.
  2. Préparer la béchamelle :
    Faire un roux avec 1 cas d'huile et une cas de farine. Laisser cuire quelques instants sans colorer ; hors du feu mouiller avec 15 à 20 cl de lait froid ; délayer ; remettre sur feu doux, tourner jusqu'à l'ébullition ; retirer du feu après quelques bouillons ; saler, poivrer, ajouter de la muscade si vous aimez. Vous devez obtenir une sauce très épaisse.
  3. Ajouter cette béchamelle à la viande hachée, cuillère par cuillère : le mélange doit être lié mais très pâteux ; il peut rester de la béchamelle si il y a peu de viande.
  4. Mettre à refroidir.
  5. Former à la main des boules avec ce mélange ; les rouler dans la farine, les aplatir en forme de "palets".
  6. Les dorer des deux cotés à la poêle dans de l'huile d'olive.

Servir chaud, accompagné d'une sauce tomate.

5 commentaires:

Ciorane la pauvresse a dit…

J'adore les croquettes de toutes sortes. C'est vrai que c'est l'idéal pour utiliser des restes. Mais je ne connaissais pas cette recette à base de béchamelle, ça doit donner un résultat plus moelleux. Une très bonne idée gourmande, merci.

Flo Bretzel a dit…

Aucun doute, mes loustics vont aimer surtout si c'est accompagné de riz et de sauce tomate. Tous les élements sont réunis pour en faire un succès à la maison!

Luminette a dit…

Ah les recettes de mamie c'est toujours un succès !! Très bonne idée pour passer des restes

Véronique a dit…

C'est amusant, ma mère fait exactement les mêmes mais sans ail. Je peux te dire qu'elles ont un sacré succés.

Suze a dit…

Très bonne idée de recette, mais j'ai ajouté quelques modifications. D'abord, faire une béchamelle très, très épaisse, car pas très facile à manipuler ; j'ai rajouté 1 oeuf pour plus de tenue à la cuisson + un petit oignon et du persil. Au lieu de farine, j'ai roulé les croquettes dans de la panure. Excellent ! Je referai.