vendredi 21 novembre 2008

Tarte aux poires au vin renversée



Novembre, la pleine saison des poires, petite plongée en enfance au temps des poires au vin... sauf que j'ai un Problème de sous !

Pour la tarte Tatin, dont la première recette parait en 1926 dans un ouvrage de Curnonsky et Marcel Rouff, "La France gastronomique", la pâte doit avoir l'épaisseur d'un sou !
Or il me manque toujours 19 sous pour faire un franc, et même le premier sou ! Normal, on en est à l'Euro... je sais ! Voici comment je suis poursuivie par une histoire de gros petits sous depuis l'enfance.

Flash back :
Moi : -J'aimerais bien avoir des chaussures à talon, de l'argent pour aller au cinéma, acheter un disque... -rayer les mentions inutiles-
-Demande à ton père
-Demande à ta mère
-On verra...
et enfin mon père déclarait, les yeux pleins de malice :
-Il te manque toujours 19 sous pour faire un franc !
Ce qui me clouait toujours le bec !
Magnanime et pédagogue mon père me parlait de pièce de cent sous, de 1 franc qui valait 20 sous et me plongeait ainsi dans un épais brouillard ou tous ces 20, 100, 19 sous, 5 francs... se heurtaient à mon dégoût pour les chiffres.
Enfin, un jour j'ai quand même compris !
Me restent quand même encore à élucider quelques expressions saugrenues. La dernière à être remontée à la surface de ma mémoire est : "Soutiens-moi Babylas et vas fermer la porte :" Là le sens ne m'a jamais échappé, mais qui est ce pauvre type que ses parents ont prénommé Babylas ? Même Google reste muet.

Enfin, sou ou pas, avec ou sans Babylas, voici la recette. Et pour l'épaisseur de la pâte débrouillez-vous !

Tarte aux poires au vin renversée

Pour 4 personnes
150 g de pâte brisée.
3 poires assez fermes.
25 cl de vin rouge.
50 g de sucre.
1/4 cuillère à café de cannelle.
Un plat creux à four et à feu de 18 à 20 cm de diamètre (moule à manqué pour moi, le mieux est un moule à tarte Tatin, mais c'est cher !).

  1. Peler les poires, couper-les en quatre dans le sens de la longueur et retirer le cœur. Disposer des quartiers de poires en étoile dans le plat de cuisson, côté bombé vers le bas et côté queue vers l'intérieur.
  2. Saupoudrer les poires de sucre et de cannelle. Ajouter le vin rouge, porter à ébullition, couvrir et cuire 25 minutes environ sur feu doux, jusqu'à ce que les poires soient tendres.
  3. Sans faire bouger les fruits (les maintenir délicatement avec un couvercle plat), verser tout le liquide de cuisson dans une casserole. Faites le réduire à consistance sirupeuse, jusqu'à obtenir environ 6 cl. Répartir le sirop sur les poires.
  4. Préchauffer le four à 190°C.
    Abaisser la pâte en un disque "de l'épaisseur d'un sou" bien sûr, puis placer sur les fruits en rabattant les bords entre ceux-ci et le bord du moule.
    Piquer légèrement la pâte avec la pointe d'un couteau et enfourner pendant 35 mn.


Démouler délicatement sur un plat et servir tiède, seul ou accompagné de crème fraîche ou de crème anglaise.
En savoir plus ? Le sou sur Wikipedia (Extrait)
"Le sou est une ancienne monnaie française, issue du solidus romain et dont le nom a survécu dans le langage à la décimalisation de 1795 pour désigner la pièce de 5 centimes jusqu'au début du XXe siècle. Il doit à cette longévité d'être encore présent dans de nombreuses expressions relatives à l'argent."
Pour rester dans les expressions de la langue française, "rendons à Cesar ce qui est à Cesar", cette excellente recette a été publiée en octobre 2003 dans SAVEURS avec des proportions doubles pour un moule de 26 cm.

10 commentaires:

Flo Bretzel a dit…

Superbe, cette tatin!

océane a dit…

cette tarte brille, c'est splendide

béa a dit…

Si elle est aussi bonne que belle, je t'en prendrais bien une petite part... ;)

Alice Merveilles a dit…

MAGNIFIQUE... Wahou the tarte tatin ! Tes poires tombent nickel, on dirait une rosace... MMM et puis les poires au vin en cette saison c'est formidable ! Je me vois bien à la tête d'une part avec de la chantilly !

Ciorane la pauvresse a dit…

J'adore ta manière de lier passé et recette ! Surtout avec une si belle tarte, poire et vin, c'est irrésistible.
PS Si tu veux, des sous, j'en ai 4 dans ma cuisine...

Bea a dit…

Alice, tu as raison pour la chantilly ;
Ciorane, j'aurais dû commencer par ça : te dédier ce post !

cannelle68540 a dit…

une tatin originale et magnifique que je m'enpresse de prendre en note! bravo

Babeth59 a dit…

oh là là!....moi j'en suis encore à hésiter entre les francs et les euros!....alors les sous!....j'ai fait plusieurs essais de poires au vin, à venir sur mon blog, mais n'aurais jamais pensé à en faire une tatin!....pourtant ça doit être bon! merci pour l'idée!

Pulco a dit…

Elle est reluisante cette tatin, vraiment superbe. On doit sûrement pouvoir la faire sans le vin aussi... (jdis pas çà pour moi, mais plutôt pour les enfants, parce que moi avec le vin, je prends !)

Alicemanci a dit…

Ta tarte est superbe !
J'ai beaucoup aimé aussi la petite histoire de sous ;-))))