samedi 6 juin 2009

Cobbler aux pêches

Voici un dessert américain qui me fait irrésistiblement penser à la tarte Tatin. Son petit coté vite fait, sans façon, improvisé avec "ce qu'on a à la maison" évoque l'avant "Moulimachin libère la femme" ! Ça me plaît !
Il faut dire que to cobble, en anglais se traduit par bricoler (Reverso), concocter (Larousse), assembler de façon grossière (bab.la), rafistoler (Ultralingua) et même torcher ! (Wordreference)...
Pour 4 :
3 à 4 pêches mais on peut utiliser des pêches au sirop
Du beurre pour le moule
30 g de beurre
60 g de sucre
1 oeuf
125 g de farine
1/2 cuillère à café de levure chimique
10 cl g de crème liquide légère additionnée d'1 cas de jus de citron (ou mieux du lait Ribot : la recette originale se fait avec du buttermilk)
vanille liquide

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Peler, et couper les pêches en morceaux. Les placer dans un plat en pyrex ou en porcelaine à feu.
  • Faire fondre les 30 g de beurre. Les mélanger avec le sucre, l'oeuf, la farine, la levure, la crème, le jus de citron et la vanille.
    Verser sur les pêches.
  • Faire cuire 30 à 40 min.
Déguster frais ou tiède.

2 commentaires:

Babeth59 a dit…

tout à fait le genre de recette qui me va!....

Mamina a dit…

Ca me fait penser qu'il y a longtemps que je n'ai pas fait un petit cobbler comme ça...